• 32058 visits
  • 85 articles
  • 1357 hearts
  • 12726 comments

21/11/2017

Noël approche.
 
J'ai toujours aimé la période de Noël, avec son air froid et glacial. J'aime imaginer qu'à tout moment de minuscules flocons vont pouvoir tomber du ciel et créer un nouveau paysage. J'aime les lumières multicolores des guirlandes et les sapins magnifiquement décorés. En fait, j'ai toujours eu l'impression de ressentir Noël, de le vivre : cette ambiance si particulière, si chaleureuse, je la sens qui tourne tout autour de moi et m'enveloppe.

Mais pas cette année. Car cette année, le coeur n'y est pas. J'essaye de me persuader que tout ira bien. J'essaie d'oublier, comme si c'était possible. 

J'imagine déjà la scène. Nous serons tous assis autour de la table et tout le monde se sera habillé pour l'occasion. Maman aura mis une belle nappe rouge et au centre de la table il y aura cette bougie en forme de pomme de pain. Plein de paillettes dorées seront étalées un peu partout et, comme à chaque fois, à la fin de la soirée il y en aura partout. Derrière nous le sapin, surchargé, clignotera de mille feux, et il y aura des tas de cadeaux. Nous mangerons comme des rois, des mets délicats et hors de prix. Tout sera parfait. Et puis nous arriverons au dessert. Mais alors qui portera la bûche et les chocolats ? Qui achètera les clémentines et les dates ? Nous arriverons au dessert et un froid planera. Personne n'en parlera, et nous essayerons de combler ce manque autant que possible. Mais nous y penserons tous, c'est certain. Nous penserons tous à toi, qui nous manque depuis maintenant plusieurs mois. 
 

Ce sera notre premier Noël sans toi, le premier d'une longue série et incontestablement le plus dur. Je sais que tu seras là avec nous, quelque part, et que même si nous ne pourrons pas te voir, tu veilleras sur nous. Ce sera un Noël triste et heureux, un Noël en demi-teinte. Un Noël doux-amer, comme les souvenirs que tu nous laisses : tendres et joyeux, mais teintés de la douleur de t'avoir perdu.
 
Nous t'aimons pour toujours, et nous ne t'oublierons pas. 

Je t'aime Pépé. ♥

« A force d'être seul, on finit libre. Désespérément libre. » 02/04/2011

Bonjour ou Bonsoir,
C'est comme vous voulez.
 
Je me prénomme Delphine et j'ai actuellement 19 années derrière moi.
 
Ecrire, pour ne pas hurler.


La page facebook du blog.

Sommaire. 12/08/2010

∂ Page 1 :
~ Toute chose a un début.
~ Sommaire
~ Citation.
~ Chanson.
~ Newsletter.
~ Tu dois faire un choix.
~ Voltaire écrivit.
~ Je suis une feuille.
~ Le monde ne s'effondre jamais.
~ Je voudrais...

∂ Page 2 :
_~ Et toi, tu ferais quoi ?
_~ Mon besoin de liberté.
_~ Fanny aime Alice, où qu'elle soit.
_~ Il lui échappe.
_~ La sonate berce mon coeur.
_~ La nuit tombe.
_~ Voler, voler, voler.
_~ C'est risquer de...
_~ Délicate tromperie.
_~ Indifférence du moment.

∂ Page 3 :
__~ Aissa, rien que ça.
__~ Je ne suis pas comme ça, ça fait quoi ?
__~ Je ne t'ai jamais aimé.
__~ Je veux aller mieux.
__~ Je t'ai aimé, un jour.
__~ A toi ma Chère Enfant.
__~ La boîte à souvenirs.
__~ Tout est fini ce soir, encore.
__~ Lorsque l'espoir revient...
__~ L'amitié. Ou quelque chose comme cela.

∂ Page 4 : 
___~ Je t'ai abandonné, c'est vrai.
___~ Si mon chagrin n'avait pu durer qu'un instant !
___~ Alors on danse.
___~ Philosophie sur l'argent.
___~ Douleur pure.
___~ Je ne suis qu'elle.
___~ Sauvée de la mort par celle-ci.
___~ Fantasme virtuel.
___~ Gain de liberté.
___~ Ne doute plus.
 
∂ Page 5 :
____~ The Perfect Man.
____~ Douleur printanière.
____~ Une passion ; la lecture.
____~ Histoire d'un amour.
____~ C'est le rire qui fait l'Homme.
____~ Leçon de vie.
____~ Brûlure.
____~ Neige sur la ville.
____~ Réalité et rêve.
____~ Cette nuit...

∂ Page 6 :
_____~ Moi, oui.
_____~ Mais je n'en suis pas encore là.
_____~ La liberté n'est rien sans la personne que l'on aime.
_____~ Réveille-toi.
_____~ J'ai compris.
_____~ Egoïsme partagé.
_____~ Hiver fatal.
_____~ Amitié.
_____~ Espoir.
_____~ Retrouvailles.
 
∂ Page 7 :
______~ Drôle d'amour.
______~ Petit Ange.
______~ T'es belle.
______~ Tricher pour réussir.
______~ Ce type, mon type.
______~ Imagination sans fin.
______~ Mots sans réponse.
______~ On fait semblant d'être heureux.
______~ Lucas et Gabriel.
______~ Bonheur en citations.

∂ Page 8 :
_______~ Le début de la fin.
_______~ Douleur interminable.
_______~ Délicieux rêves.
_______~ Amour, toujours.
_______~ L'adolescence n'est que délices.
_______~ Il y a un héros en chacun de nous.
_______~ Relève la tête.
_______~ Il existe pire que la séparation. Ce que nous étions, par exemple.
_______~ Sans regret, tout prend fin. Encore. 
_______~ Trop d'amour, tue l'amour.
_______~ Bonne année 2013.
 
∂ Page 9 :
________~ Souffrir, pour survivre.
________~ Anniversaire funèbre.
________~ Suspension de pensées.
________~ L'amitié est faite pour être brisée.

Tags : Sommaire - Nouveautés - Articles réçents

Article à citation changeante. 12/08/2010




 
« C'est de la confiance que naît la trahison »

[
Proverbe arabe. ]
 

Article à chanson changeante. 18/08/2011


Panne de mélancolie - Patrick Bruel

Historique : We Never Were - Bashar ; Je l'aime à mourir - Shakira ; Tout s'efface - Patrick Bruel

Newsletter 19/08/2011

 
 
 
 
 
Pour être prévenu(e) des nouveaux articles, inscris-toi ici. :)

« Tout est dilemme, tout est malaise. » 19/12/2008



 
 
 
 
 
__ Un coup c'est oui et un coup c'est non. J'en ai marre, tu comprends ? Marre que tu joues encore avec mes sentiments, que tu changes d'avis tous les deux jours, que tu dises que je te manque puis que tu m'ignores. Mon c½ur, c'n'est pas jouet, et il va falloir que tu t'y fasses. Je sais que tu t'en fous, mais j'ai mal. Tu me fais mal. Alors maintenant je veux que tu fasses un choix. Tu vas choisir et je ne te le dirai pas deux fois. Soit tu vas de l'avant avec moi, soit sans moi. Mais surtout, sois-sûre ! Ne reviens pas en arrière parce qu'alors il sera trop tard. Si ma raison a ses limites, mon c½ur en a également. Alors vas-y, tu as les cartes, les dés, l'argent, peu importe. Mise ce que tu veux, mais surtout, ne te trompe pas. Ne te trompe plus.
 
 
 
 
 
 
 
 

Tags : Ultimatum - Dilemne - Dernière chance - Choix - Douleur - Souffrance - Erreur

"Ce que j'aime dans un bon auteur, ce n'est pas ce qu'il dit, mais ce qu'il murmure." Logan Pearsall Smith 10/08/2008


"Ce n'est plus aux hommes que je m'adresse ; c'est à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes, et de tous les temps : s'il est permis à de faibles créatures perdues dans l'immensité, et imperceptibles au reste de l'univers , d'oser te demander quelque chose, à toi qui as tout donné, à toi dont les décrets sont immuables comme éternels, daigne regarder en pitié les erreurs attachées à notre nature ; que ces erreurs ne fassent point nos calamités. Tu ne nous as point donné un coeur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger ; fais que nous nous aidions mutuellement à supporter le fardeau d'une vie pénible et passagère ; que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ; que ceux qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supportent ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil ; que ceux qui couvrent leur robe d'une toile blanche pour dire qu'il faut t'aimer ne détestent pas ceux qui disent la même chose sous un manteau de laine noire ; qu'il soit égal de t'adorer dans un jargon formé d'une ancienne langue , ou dans un jargon plus nouveau ; que ceux dont l'habit est teint en rouge ou en violet , qui dominent sur une petite parcelle d'un petit tas de la boue de ce monde et qui possèdent quelques fragments arrondis d'un certain métal jouissent sans orgueil de ce qu'ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu'il n'y a dans ces vanités ni de quoi envier, ni de quoi s'enorgueillir.
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères ! qu'ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l'industrie paisible ! Si les guerres sont inévitables, ne nous haïssons pas , ne nous déchirons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l'instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu'à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant."

Voltaire, Traité sur la tolérance.

Tags : Voltaire - Traité sur la Tolérance - Prière - Dieu

En Suède on parle le Suédois. Enfin, j'crois. C'est comme l'Allemand, mais c'est pas pareil. 27/01/2009


La feuille, légère, virevoltait lentement, ne sachant trop où aller. Elle glissait doucement de gauche à droite avec une grâce indéfinissable. Quelle était belle, cette toute petite feuille ! Elle dansait gaiment au grès du vent, allant de ça, de là. Elle était libre et heureuse, elle qui pouvait voyager comme bon lui semblait ; voler, voler sans cesse, nuit et jour, sans jamais s'arrêter. Qu'est-ce que je l'enviais lorsqu'enfermée dans une salle, je devais, pour mon avenir, écouter durant de longues heures mes professeurs parler. Ce qu'ils disaient était intéressant, probablement, mais mon esprit était ailleurs. Sur une petite feuille que je regardais tomber par la fenêtre. Elle continuait toujours sa lente et douce descente, flannant dans les courants, remontant des fois, mais sans jamais s'arrêter. Je rêvais alors de pouvoir l'imiter. J'aurais voulu être une feuille, je crois.

C'est alors que mon professeur de français m'interrogea, me demandant ce que m'inspirait ce texte. La seule chose que je pu répondre fût : « Nous sommes tous en liberté conditionnelle. »
 
 
 
 

Tags : Feuille - Liberté - Ciel - Soleil

Mais la Terre n'arrêta pas de tourner, et la vie a continué. (U) 07/12/2008


A chaque jour en succède un autre. Inévitablement. Eternellement. Peu importe ta semaine, ta journée ou même ta nuit, après la lune viendra toujours le soleil. Même si ta vie vient de s'écrouler, même si ton monde vient de s'effondrer. Même si au fond de toi tu es totalement détruit.




~ Keep the smile, Even if the End is coming soon.
 

Tags : Jour - Ecroulement - Toujours - Ange